L’Adhésion à la Fédération

Constitués au plus près des réalités locales, à l’initiative d’habitants, les Centres Sociaux ont ressenti très vite le besoin de se rencontrer pour affirmer ensemble leur projet et développer entre eux la solidarité.

Ainsi s’est créé progressivement un réseau, animé par les Centres Sociaux eux-mêmes, au plan départemental, régional et national : ainsi sont nées les Fédérations.

L’appartenance à ce réseau ne peut donc se concevoir que dans une double démarche :

  1. Celle du Centre Social ou socioculturel dont le Gestionnaire veut adhérer au projet porté par les membres du réseau et faire reconnaître par celui-ci le projet de son Centre social ou socioculturel
  2. Celle du réseau qui reconnaît que les orientations et actions du Centre Social ou socioculturel demandeur sont en adéquation avec ce projet commun et les valeurs de la Charte Fédérale.

Dans les deux cas, il s’agit d’un acte volontaire et formel concrétisé par une décision du Conseil d’Administration concerné : c’est pourquoi la formulation “Adhésion-Reconnaissance” est employée.

Elle traduit expressément l’engagement réciproque des deux contractants, engagement impliquant pour chacun d’eux, des devoirs et des droits.

Notre conception du Centre social et socioculturel

 

Le Centre social et socioculturel entend être un foyer d’initiatives porté par des habitants associés appuyés par des professionnels, capables de définir et de mettre en œuvre un projet de développement social pour l’ensemble de la population d’un territoire.

 

Nos valeurs de référence

 

Se plaçant dans le mouvement de l’éducation populaire, les Centres sociaux et socioculturels fédérés réfèrent leur action et leur expression publique à

Trois valeurs fondatrices :

La dignité humaine :

Reconnaître la dignité et la liberté de tout homme et de toute femme est l’attitude première des acteurs des Centres sociaux et socioculturels.

 La solidarité :

Considérer les hommes et les femmes comme solidaires, c’est à dire comme étant capables de vivre ensemble en société,  est une conviction constante des Centres sociaux et socioculturels depuis leurs origines.

La démocratie :

Opter pour la démocratie, c’est, pour les Centres sociaux et socioculturels, vouloir une société ouverte au débat et au partage du pouvoir.

 

Nos façons d’agir

L’action des Centres sociaux et socioculturels s’enracine dans l’expérience vécue des habitants. Elle associe la sensibilité et la rationalité des acteurs. Elle trouve une condition de son élaboration et de sa conduite dans la convivialité créée par le centre social.

La vision des Centres sociaux et socioculturels ne fractionne pas la vie humaine en autant de segments qu’il y a d’administrations ou de prestataires de service : elle identifie ce qui fait la globalité de l’existence individuelle et des situations collectives.

Dans la conduite de leurs actions, les Centres sociaux et socioculturels entendent être participatifs, opérationnels et responsables.

Notre engagement fédéral

Notre Charte est l’expression de Centres sociaux et socioculturels qui ont fait de leur adhésion volontaire à la Fédération des Centres sociaux et socioculturels de France un acte politique et stratégique.

En se fédérant, les Centres sociaux et socioculturels se créent un espace d’élaboration partagée du “projet centre social et socioculturel”.

En se fédérant, les Centres sociaux et socioculturels se mettent en réseau, à différents échelons de territoire, pour mutualiser leurs capacités, pour partager leurs difficultés, et pour s’organiser stratégiquement quant aux actions à conduire et aux partenariats à établir.

En se fédérant, les Centres sociaux et socioculturels font valoir, plus haut et plus fort, le sens et l’efficacité de leur propre action au bénéfice d’une société plus solidaire.

 

Aller au contenu principal